Revers de l'américanisation




Ce dessin humoristique dénonce l'abus exercé par de grandes firmes (américaines comme toute autre) telles Nike en délocalisant leurs ateliers de confection dans les pays pauvres afin de profiter du faible coût de la main d’œuvre.
Nous pouvons ainsi observer que les ouvriers employés sont tous des enfants. Ces enfants pauvres, puisque tous habillés simplement, sont terrifiés, comme le dessinateur nous le fait comprendre à travers leurs regards inquiets et les gestes de protection des deux garçons au premier plan. Leur terreur est compréhensible, lorsque l'on voit derrière eux la posture menaçante d'un employé de la firme Nike, tenant de la main gauche le 'swoosh' caractéristique du logo de la marque, prêt à frapper. De plus, ses paroles « JUST DO IT ! » montrent bien l’absence totale de liberté de ces enfants, qui ne peuvent même pas se révolter contre leur situation.
Je trouve le fait que de célèbres enseignes telles que Nike, comme dans ce document, non contentes des importants profits qu'elles réalisent chaque années, profitent de la mondialisation en délocalisant leurs usines dans les pays pauvres afin de profiter de main d’œuvre à faible coût et maximiser encore leurs profits, révoltant, d'autant plus que cette main d’œuvre, comprenant souvent des enfants, est totalement exploitée et travaille dans des conditions très difficiles.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site