Obésité : l’influence prédominante de l’industrie alimentaire

"MONTRÉAL (PasseportSanté.net) 3 juin 2005 – « L’industrie est à la fois le problème et la solution, et elle doit être mise à contribution pour enrayer l’épidémie actuelle d’obésité. Contrairement à l’industrie du tabac, qui commercialise un produit toxique, le secteur alimentaire est essentiel, mais il doit prendre ses responsabilités », a affirmé Dr Jong-Wook Lee, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, à l’occasion de la journée « Santé et mondialisation : le défi de la prévention ».
« Comment expliquer que la nouvelle pyramide alimentaire américaine recommande de prendre trois tasses de lait par jour, sans évoquer l’influence du lobby du lait? », a pour sa part commenté Walter Willett, professeur d’épidémiologie et de nutrition à l’École de santé publique de l’Université Harvard. « Une telle recommandation, au lieu de favoriser la santé de la population, pourrait, au contraire, faire augmenter l’incidence du cancer de la prostate et du cancer des ovaires. »
Dr Marion Nestle, directrice du Département de nutrition et d’études des aliments de l’Université de New York a, elle aussi, critiqué la nouvelle pyramide alimentaire américaine, lancée en avril dernier. Elle a notamment déploré que son graphisme ne présente plus les aliments de façon hiérarchique. « L’industrie déteste qu’un guide alimentaire dise clairement à la population de manger moins de certains aliments et l’élaboration de cet outil s’est malheureusement faite dans le plus grand secret », a-t-elle souligné. Elle souhaite fortement que la révision du Guide alimentaire canadien, actuellement en cours, ne tombe pas dans le même piège en cédant aux pressions de l’industrie qui, tout comme aux États-Unis, siège sur les différents comités qui participent à ce processus de révision."

 

Cet article de presse a été mis en ligne sur le site  http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2005060204 », qui publie l’avis de plusieurs médecins concernant l’excroissance du modèle américain, et surtout d’une pyramide alimentaire complètement déséquilibrée, dans nos cultures.
En premier lieu, le docteur Jong-Wook Lee, déclare que la ligne industrielle américaine qui commercialise les aliments que nous connaissons tous doit être en mesure de diminuer, voire même de stopper l’incroyable envol des cas de maladies, notamment cardio-vasculaires, liées à la consommation accrue de leurs produits dans le monde. En outre, elles doivent « prendre leurs responsabilités ».
Puis le professeur Walter Willett dénonce le fait que les campagnes publicitaires prônant des réflexes alimentaires à la population sont en fait liées aux grandes firmes de ce secteur. Par exemple, le « lobby du lait » pousse la population à « prendre trois tasses de lait par jour », mais, en réalité, il s’agit simplement de relancer la croissance dans ce secteur.
Enfin, le docteur Nestle critique le fait que la pyramide alimentaire recommandée aux populations s’appuie trop souvent sur la négociation, encore une fois, entre les autorités sanitaires et les industries alimentaires, favorisant de cette manière la consommation d’un produit bien particulier, mais sans forcément prendre en compte les réels besoins des habitants d’un pays donné.
Finalement, mon point de vue est que l’établissement de telles exigences nutritives est trop influencé par les grandes industries, dont le seul but est lucratif, c’est-à-dire qu’il ne considère aucunement les besoins des populations concernées, mais seulement les profits commerciaux des entreprises impliquées dans l’alimentation.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×